Dans sa lettre d’interpellation, du 3 décembre 2008, adressée au Directeur des Beaux-arts de Paris, CoMBA demande :
– une rémunération des prestations-modèles sur la base de 27 euros bruts/h;
– une profonde amélioration du statut de modèle vacataire ;
– une mise à disposition de lieu et de matériel propres et fonctionnels pour l’exercice de leur art.

 

Publicités