Jeudi 25 juin 2009 :  tract distribué à l’occasion de la manifestation au Ministère de la culture, accueillant notre nouveau ministre, Frédéric Mitterrand.

[ Version pdf en téléchargement altruiste et autorisé ]

_______________________

MODÈLE D’ART PLASTIQUE ?
PAS UN MODÈLE DE STATUT SOCIAL !


Depuis de longs mois maintenant, les modèles d’art plastique luttent pour obtenir de dignes conditions sociales, tandis que l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts et le ministère se renvoient la balle, sans avancer de proposition concrète…
. Indispensables à l’enseignement dans les ateliers et écoles d’art, les modèles sont payés moins de 11 euros nets de l’heure à l’ENSBA.
-> Nous demandons le doublement de cette rémunération, alignée sur la grille des assistants d’enseignement, et non plus celle de personnels administratifs qui ne correspond pas à la réalité de notre travail.
. Vacataires, mais attachés à ce qu’il nous faut reconnaître comme un véritable métier, ils oeuvrent dans une précarité absolue.
-> Une réflexion doit être engagée au plus vite afin d’aboutir à la mise en place d’une pratique réduisant la précarité des modèles, tant aux Beaux-arts que parmi leurs divers employeurs.

Lors d’une entrevue récente avec des représentants du syndicat SUD-Culture, Madame la conseillère sociale auprès de Madame Albanel admettait qu’il convenait
d’organiser un rendez-vous spécifique sur la question des modèles.

Nous avions eu le 14 mai dernier l’occasion de remettre en mains propres notre tract à Monsieur Frédéric Mitterrand…

C’est pourquoi nous insistons aujourd’hui : Monsieur le Ministre, ne laissez pas tomber les modèles, et faites en sorte qu’enfin s’ouvre la porte de véritables négociations !

Paris, le 25 juin 2009
CoMBA, collectif des modèles de l’ENSBA,
Section SUD-Culture de l’Ensba

https://comba2008.wordpress.com/

_______________________

Publicités